Témoignages de professionels

Constatation: La canne Wheeleo est un vrai plus dans les activités de la vie journalière. Vu que la marche est plus fluide, le patient a plus d’énergie disponible pour les multiples activités et peut donc être actif plus longtemps car moins de fatigue. Vraiment une toute belle invention!

Isabelle Jacquet – Ergothérapeute

D'emblée, j'ai trouvé l'idée brillante. Pourquoi n'y avions-nous pas pensé plus tôt ? Que Wheeleo puisse améliorer la vitesse de marche paraissait logique. Mais n'augmenterions-nous pas le risque de chute ? L'étude préliminaire que nous avons réalisée chez 32 patients hémiparétiques montre, par rapport à une canne quadripode classique, une augmentation de la vitesse de marche de 27% à 30% et une réduction du coût énergétique à la marche de 24% à 27%. Et cela  sans augmenter le risque de déséquilibre. Je fus dès lors convaincu de l'efficacité et de la sécurité d'utilisation de la Wheeleo.
CHU Namur
Prof. Th. Deltombe
Médecin rééducateur
Le feedback des thérapeutes et des patients est très positif. Contrairement à leurs craintes initiales la Wheeleo est stable et « ne fuit pas » lors de la marche. La marche est beaucoup plus fluide par rapport à une canne classique.
MS center Melsbroek
Benoit Gebrada
Kinésithérapeute MS Center
Le retour des thérapeutes et des patients est tout à fait positif, avec des gains mesurés en vitesse qui confirment ceux observés par Th. Deltombe. Il s'agit sans nul doute d'un excellent outil de travail en complément des aides techniques déjà existantes.
CHU Nimes
Dr. J. Froger
Médecin rééducateur
"Je suis ergothérapeute depuis près de 20 ans en revalidation neurologique. J'ai découvert la Wheeleo lors d'un symposium et j'ai tout de suite accroché au concept du produit. Je pense même que c'est une des meilleures innovations en terme d'aide à la mobilité de ces dernières années. Dans ma pratique quotidienne, je l'utilise avec mes patients tous les jours et les résultats sont vraiment impressionnants. A tel point, qu'ils veulent l'acheter pour rentrer à domicile. La Wheeleo, l'essayer, c'est l'adopter..."
GHdC
Michel Grimée
Ergothérapeute GHDC - IMTR
"Je travaille au Centre William Lennox depuis 33 ans, et c'est probablement l'aide technique qui a permis à la rééducation des AVC de faire le plus grand bond en avant en terme de qualité de marche et de rapidité d'accès à l'autonomie. Cette canne a révolutionné notre type de prise en charge. Ses qualités ne sont plus à démontrer."
Catherine Moulaert
Kinésithérapeute au CHNWL
L'effet de la Wheeleo chez le patient hémiplégique?

L'effet de la Wheeleo chez le patient hémiplégique, juste avant de l'essayer: " Oh pas possible, mon kiné ne va pas bien, me faire marcher avec une canne à roulettes !!! "

Juste après l'avoir essayée: " Waouuu !! Je la garde! Marche plus fluide, plus rapide, plus naturelle quoi! "
Eline Pirard
Kinésithérapeute CHNWL
Nous tenions à marquer notre vif intérêt dans l’utilisation de la canne béquille Wheeleo au sein du Plateau de Rééducation Neurologique du CTR.

Nous utilisons tous les jours la Wheeleo, à la place de la canne quadripode classique, essentiellement pour des patients hémiparétiques, quelle que soit l’origine de la lésion cérébrale.
Pour notre service, les avantages de la Wheeleo sont :
• amélioration de la vitesse et de la fluidité de la marche.
• permettre une bonne prise de main, et une mise en confiance rapide du patient.
• facile à utiliser pour le patient, assez instinctif : marche en 2 temps plus aisée.
• bon intermédiaire dans la rééducation à la marche entre la sortie des barres parallèles et la marche avec un bâton de marche.
• automatisation plus rapide de la marche en diminuant l’attention nécessaire à la gestion de la canne quadripode (étant donné que les patients cérébro-lésés présentent souvent des dysfonctions cognitives).
• sécuriser le patient car la base de la canne est plus large : aucune chute durant les 5 mois d’utilisation quotidienne de la Wheeleo.

Nous sommes fort enthousiastes à l’idée de pouvoir participer à de nouvelles études cliniques concernant la Wheeleo.
logo du CTR
L’équipe Kiné Neuro du CTR-Erasme.
Médecin revalidateur à Valida
" Lorsqu’une canne classique se veut insuffisante ou instable, une canne quadripode jugée trop lourde et un rollator trop encombrant, la canne Wheeleo représente le compromis « fonctionnel ». De part sa stabilité et fluidité, elle sécurise le patient dans ses déplacements et l'invite naturellement à davantage de participation dans les activités de la vie journalière. Cette (re)activation favorise ainsi l'indépendance et la qualité de vie."
Gregory Dereppe
Ergothérapeute CHNWL
1985 : L'offre de la téléphonie s'étoffe avec l'arrivée du GSM. Aujourd'hui quel serait notre quotidien sans le smartphone ? Il nous apporte plus de liberté, d'autonomie, de capacité de rester connecté avec l'extérieur ; on peut dire que cela marche comme sur des roulettes pour lui. Bref...une vraie révolution que l'on le veuille ou non.

Sceptique, voire réfractaire au départ devant cette nouveauté technologique, l'envie et la curiosité de tenter l'expérience nous envahissent bien vite. Le pas est franchi et vous serez rapidement conquis par sa grande maniabilité, la facilité et la rapidité d'adaptation de son utilisateur. En deux mots : « L'essayer c'est l'adopter ». Certes il ne convient pas à tout le monde et nous avons toujours en stock le téléphone fixe qui rend encore de nombreux services.

2017 : l'offre en matière d'aide à la marche se diversifie. La canne à roulettes Wheeleo fait son apparition. Vous aussi... vous voulez tenter l'aventure ? Allo ? Wheeleo ? c'est pour un essai...
Ralph Delire
Kinésithérapeute
" Cher Mr Dellicour, Nous vous remercions pour la présentation de la canne Wheeleo au centre de Rééducation Valida. Nous sommes très intéressés par cette proposition innovante car convaincus de son efficacité sur la vitesse de marche des patients avec troubles neurologiques. En effet la lenteur des déplacements reste une difficulté majeure dans le quotidien des patients présentant des difficultés de marche. Nous sommes également convaincus que son utilisation pourrait être élargie à d'autres pathologies et notamment dans la prise en charge de pathologies orthopédiques. Nous envisageons donc d'en acquérir comme outil de rééducation et afin de réaliser des études pour en tester l'efficacité sur les paramètres de marche.
Logo Valida Sanatia
Dr Palumbo et Dr Dessart
Médecin revalidateur à Valida

Témoignages d'utilisateurs

Découvrez comment la Wheeleo permet à Mme C. de continuer à bouger en diminuant le risque de chute.

La Wheeleo est son compagnon de la vie de tous les jours.

Je vous présente mon “chien”.

Il est impeccable.

Il me conduit partout.

Je voudrais vous montrer pourquoi je ne sais pas me séparer de lui. Regardez !

« Ma maman a peur de se déplacer sans appui. La Wheeleo lui a redonné confiance. »

Vous avez vu ? Je ne serais même pas arrivée ici à mon fauteuil, ni à celui-là !

Regardez, je vais allez avec lui jusqu’à la fenêtre.

J’ouvre le rideau.

J’ouvre ma fenêtre.

Je suis vraiment très bien et c’est grâce à lui !

Merci beaucoup !

  • Dans quelles circonstances avez-vous utilisé la Wheeleo ? Quel a été votre parcours ?

Un avc malheureux en septembre, je suis arrivée à William Lennox (le 18 septembre) et très vite la rééducation à commencer.

  • Comment s’est passée votre rééducation ? A quel moment avez-vous utilisé la Wheeleo ?

D’abord les jambes, un petit peu les bras et puis on a commencé à marcher dans la “cave”, le long de la rampe. Et puis après on m’a donné très vite la Wheeleo.

  • Quel était votre premier sentiment en la voyant ? Aviez-vous des a priori ?

Non, parce que à partir du moment où vous nous mettez ça entre les mains, je suppose que c’est sécure.

  • Comment s’est déroulée votre première prise en main de la Wheeleo ?

Bien facilement, je l’ai prise et puis j’ai commencé à trotter. C’était facile. C’est un appui stable qui avance bien, alors que demander de plus ?

  • Quels avantages la Wheeleo vous a-t-elle apportés ?

Par rapport à la quadripode, c’est facile parce qu’elle ne quitte pas le sol et reste toujours en contact avec le sol et c’est plus facile d’avancer avec ça.

  • Avez-vous eu certains inconvénients en l’utilisant?

Non, aucun.

  • Aviez-vous eu peur que la Wheeleo ne soit pas stable à cause des roulettes?

On pourrait le croire mais finalement pas du tout, elle reste toujours près de moi.

  • Votre rééducation aurait-elle été différente sans Wheeleo ?

J’aurais eu la canne quadripode, ça aurait sans doute marché de la même façon mais plus long, parce que à chaque fois la lever, la déposer, la lever, la déposer. Tandis qu’ici ça va d’une traite.

  • Si vous devez choisir une canne pour marcher, laquelle choisissez-vous ?

Toujours la Wheeleo, elle est plus stable, je suis plus tranquille avec elle qu’avec une béquille.

  • Que diriez-vous aux personnes qui pensent qu’il faut des freins ?      

Ça ne sert à rien, elle ne freine pas, elle s’arrête quand il faut, elle démarre quand il faut et suit quand il faut, elle est bien pensée.

  • Que diriez-vous à une personne qui n’a jamais utilisé la Wheeleo ? Comment la décririez-vous ?

C’est une aide à la marche et que franchement il peut avoir pleine confiance en l’appareil parce que jamais rien n’arrive. Je n’ai jamais vu quelqu’un tomber en rééducation ici.

  • Vous arrivez bientôt au terme de votre rééducation. Avec quelle canne repartirez-vous ?

Avec une Wheeleo !

Madame B.


16 août 2020. Coup de tonnerre dans un ciel bleu. Un accident vasculaire cérébral (AVC). Quelques secondes et la vie bascule. Hémiplégie côté gauche. Un mois difficile, dont 8 jours en soins intensifs, au Chirec à Braine l’Alleud.
Mi-septembre, transfert au CHN William Lennox en rééducation.
Objectif prioritaire : retour à la marche normale pour fin 2020. Un défi osé !
Un « TRIO » inséparable se construit : le patient (moi), le kiné… et l’aide technique à la mobilité : la canne quadripode à roulettes Wheeleo.
Petite appréhension initiale vite dissipée : « Casse gueule » ces roulettes ?
Au départ : pas par pas, marche hésitante. Ça tangue. Le kiné par son soutien énergique évite toute culbute.
Très rapidement, je prends confiance, la main solidement agrippée sur la poignée de la canne assurant l’équilibre. Le kiné lâche progressivement son soutien. Et ça roule et ça marche et ça roule et ça marche ! Les roulettes donnent de la fluidité à la marche. Flexibilité et assurance s’installent.
Après deux mois, je déambule, seul, dans les couloirs du centre. La seule aide : La Wheeleo. Marche en « DUO ».
A la mi-décembre, après 3 mois, la Wheeleo est abandonnée. Un bref passage par une béquille, question de sécurité. La marche est normalisée en « SOLO ». Objectif atteint !

 

Monsieur Michel B.

« Au départ j’ai employé la Wheeleo comme un simple outil, extrêmement pratique pour assurer la stabilité de ma marche. Je suis hémiplégique, fais le nécessaire pour sortir le mieux possible de mon handicap et les quatre roues indépendantes de cette canne m’y aident avec efficacité.

Cette canne peut rouler si nécessaire sur un sol inhabituel comme un trottoir, voire même une surface accidentée à condition de la soulever par moment lorsqu’elle franchit de petits obstacles. On approche alors d’une marche contrôlée, sécurisée par la permanence d’un point d’appui solide (la poignée) et évoluant au rythme du marcheur.

Le désavantage de la canne traditionnelle dépourvue de roues étant son arrêt bref à chaque pas parcouru, ce qui ralentit l’allure et empêche la marche d’évoluer vers une allure souple et naturelle. »

Monsieur Bob B.

Un patient hémiparétique marche avec une Wheeleo dans un couloir du CHN William LEnnox

Le 30 septembre 2018, ma vie a changé à 6 heures du matin. Ma jambe n’a plus répondu correctement. Dans les heures qui suivent, j’ai été victime d’un AVC. J’ai perdu la mobilité du côté droit, la marche, la station debout, l’utilisation du bras et de la main.
Venu au Centre Hospitalier Neurologique William Lennox pour une rééducation optimale, j’ai bénéficié et je bénéficie encore de stimuli efficaces.
La Wheeleo est stable, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Elle contribue rapidement et efficacement à la récupération d’une forme d’autonomie et de la dignité humaine.

Monsieur Claude G

Illustration marche avec Wheeleo

La première fois que le kiné m’a présenté la Wheeleo comme aide à la marche, j’ai eu une très grande appréhension et je l’ai refusée. Comment une canne à roulettes pourrait-t-elle me garantir équilibre et sécurité ? 

Après plusieurs essais avec une simple  canne, une canne quadripode et la Wheeleo, j’ai été convaincue que la Wheeleo me convenait le mieux. 

Elle procure  une marche plus fluide, plus rapide et moins énergivore que les autres cannes :  j’ai mis environ 30% moins de temps pour parcourir une distance donnée avec la Wheeleo qu’avec  une simple canne. Le tout en garantissant un grand niveau de sécurité et de confort. 

Quelques autres avantages de la Wheeleo qui peuvent paraître futiles mais qui à l’usage sont appréciables : la Wheeleo reste à portée de main, il ne faut donc pas  se baisser constamment  pour la ramasser. Elle peut être équipée d’accessoires tels qu’une pochette pour mettre son GSM ou un porte bouteille sans que cela n’altère l’équilibre. 

Aujourd’hui c’est sans aucune hésitation que je recommande la Wheeleo .

 

Madame S. A.

« De premier abord, on croit que l’on va perdre l’équilibre comme si on posait le pied par mégarde sur un patin à roulettes égaré par un enfant. Ensuite, en utilisant la Wheeleo, on se rend compte qu’elle permet au contraire de retrouver son équilibre. Mais au contraire d’une canne classique (à bouchons) qui implique à chaque pose un petit choc, un petit arrêt, avec la Wheeleo cela se fait en douceur, en souplesse, en mouvement… »
Denis H
Au début de l’utilisation de cette canne, j’avais une certaine crainte mais après quelques temps, j’ai trouvé que ma marche était plus fluide et que je marchais plus rapidement.
Joël B
point positif : permet d’acquérir plus rapidement de la confiance et de l’assurance en soi lors de la rééducation à la marche
Claude C.
Convaincue que sans cette canne, je n’aurais pas fait les progrès obtenus. Cette canne m’a mise en confiance.
Florentine D.
J’aime mieux la canne à roulettes, plus d’équilibre et plus facile pour marcher.
Micheline A.
Canne à roulettes… C’est chouette ! Rassurante, elle permet beaucoup d’assurance.
Tout en sécurité, elle permet une marche fluide et rythmée.
Polyvalente, elle me donne plus de rapidité et une sensation de liberté et de stabilité !
Etonnante sur ses 4 roues motrices, légère et surprenante, et parfois même élégante !
Autonome, elle tient sur ses guibolles.
Obéissante, elle patiente (tient seul debout et stable).
Fidèle, elle m’accompagne partout, tel un sac à main de luxe.
Agile, elle suit la cadence et le mouvement, sans empiéter sur mes pieds.
Gracieuse, elle me fait pivoter comme une danseuse.
Partenaire idéale en terrain lisse, cette Baladine vous donnera des ailes et vous emmènera au-delà de vos limites.
Avec elle, marcher redeviendra un réel plaisir !
Jenny