Premier article scientifique

InnoRehab a le plaisir de vous présenter le premier article scientifique publié. Il concerne les effets de la Wheeleo sur les paramètres de marche de la personne hémiparétique. Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue « Journal of Rehabilitation Medicine » par le Professeur Th. Deltombe. L’expérimentation a été réalisée par les services de kinésithérapie du Centre Hospitalier Neurologique William Lennox et du CHU UCL Namur.

C’est la première fois que les effets observés lors de l’utilisation de la Wheeleo sont objectivés scientifiquement. C’est très certainement une première étape car nous ne comptons pas en rester là, et d’autres études sont en cours de publication ou n’attendent qu’à démarrer.

Vous retrouverez ci-dessous un résumé du protocole de test et de ses résultats.

Résumé du protocole de test :

32 personnes présentant une hémiplégie (paralysie de la moitié de leur corps) ont réalisé trois tests de marche différents : un test de marche de 10 mètres à vitesse spontanée, un test de marche de 10 mètre à vitesse rapide et une test de marche de 6 minutes. Ces trois tests de marche ont été réalisés deux fois chacun : une fois avec une canne quadripode classique (canne à 4 pieds) et une deuxième fois avec une Wheeleo. Plusieurs paramètres de marche ont été mesurés : vitesse de marche, cadence, dépense énergétique, type de marche (en 2 temps ou trois temps) et déséquilibre. L’étude a comme but d’identifier les modifications de ces paramètres en fonction de la canne utilisée.

Résultats :

Test de marche de 10 mètres (10MWT) à vitesse spontanée

  • + 22 % de vitesse
  • – 19% de temps pour parcourir les 10 mètres
  • + 19% de la cadence
  • + 22% de sujets qui adoptent une marche en deux temps
  • L’ordre de passage n’a pas d’impact

 

Test de marche de 10 mètres à vitesse rapide


Test de marche de 6 minutes (6MWT)

  • + 50 % pour le test de 6 minutes
  • + 49% d’augmentation de la distance parcourue en 6 minutes


La dépense énergétique mesurée n’est pas améliorée.

Le nombre de contact entre le thérapeute et le patient (pour récupérer un déséquilibre) n’est pas significativement différent. La Wheeleo n’engendre donc pas plus de déséquilibre malgré une vitesse plus élevée.

La satisfaction du patient est significativement plus importante avec la Wheeleo.
 
+ d’info sur la Wheeleo : www.wheeleo.be

L’article est disponible gratuitement sur le site de l’éditeur : https://www.medicaljournals.se/jrm/content/abstract/10.2340/16501977-2705

Téléchargez directement l’article : Deltombe 2020

Contact to Listing Owner

Captcha Code